Monsieur Sarkozy a annoncé mardi le gel des fermetures de classe pour la rentrée 2012.

« En 2012, il ne sera procédé, hors démographie, à aucune fermeture de classe d'école primaire. Cela ne signifie pas l'interruption de la règle dite du un sur deux (non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite) dans la fonction publique d'Etat, à laquelle les enseignants appartiennent. »

Le communiqué précise donc que le rythme des suppressions de postes ne sera pas modifié : mais comment sera-t-il possible alors de garder la même quantité de classes ouvertes si les départs à la retraite ne sont pas remplacés?

Cette annonce concerne la rentrée de septembre 2012, donc nous sommes toujours menacés par la fermeture de notre 5ème classe envisagée, elle, pour la rentrée 2011.

Restons solidaires et actifs, maintenons jusqu'au bout notre mobilisation !